Quels sont les principes de bases à retenir pour réussir son initiation en wing foil ?

Publié par Anouk le

Le sur foil se démarque des autres sports de glisse grâce à sa praticité et son accessibilité. D’ailleurs, même son apprentissage reste plus facile que ce soit pour les adeptes ou pour les novices en sport nautique. Néanmoins, avant de pouvoir remonter au vent en wing, il faudra commencer par maîtriser quelques techniques de bases.

Pratiquer avec une bonne condition météorologique pour faciliter l’apprentissage du wing foil

Le wing foil rassemble déjà de nombreux amateurs de sports de glisse. Un succès bien mérité étant donné la liberté ainsi que les nouvelles sensations de glisse qu’il offre à ses pratiquants. Sans oublier le fait que comparé à plusieurs sports de glisse, le wing foil offre une certaine sécurité. Ce qui fait qu’il reste accessible au grand public. De même, sa pratique ne requiert pas forcément de grosses vagues ou encore des conditions de vent extrême. Au contraire, il est même recommandé de choisir un plan d’eau calme au moment de s’initier au wing foil. D’un côté, cela aide à trouver plus facilement l’équilibre sur la planche.

Et d’autre part, c’est un moyen d’assurer la sécurité de l’apprenti. Ainsi, ce dernier a deux options dans le choix du lieu idéal pour pratiquer du wing Foil. Pour la première option, il peut choisir une plage qui sera abritée de la houle et du vent de terre. En second choix, il peut opter pour un lac ou un plan d’eau douce. En ce qui concerne la vitesse du vent, il faut savoir que la force minimale requise pour faire du wing est de 7 à 8 nœuds. Par ailleurs, il faudra une vitesse de vent comprise entre 13 et 15 nœuds pour pouvoir surfer confortablement.

Découvrir  Top 3 des meilleurs sports nautiques

Maîtriser les techniques de bases en surf foil pour pouvoir glisser aisément au-dessus de l’eau

Dans le but de faciliter l’initiation du surf foil, l’idéal est de commencer par apprendre les techniques de bases. Parmi les méthodes fondamentales à connaître, il y a la bonne manutention des équipements. À savoir l’aile. Pour trouver une position stable sur la planche, il faut passer la voile au-dessus de la tête. Cela aide à avoir une idée sur sa réaction au vent. Et ainsi, trouver facilement les bonnes manutentions qui permettront à la planche de se déplacer sur l’eau. En outre, le travail de l’équilibre est aussi assuré par la bonne coordination au niveau des pieds.

Dans un premier temps, il est important de bien positionner les deux pieds sur la planche. En suivant un axe longitudinal le long de la planche, le pied arrière doit se trouver sur l’embase du foil. Le pied avant quant à lui, doit se situer à peu près à 50 cm du pied arrière. Quand la planche décolle de la surface de l’eau, la technique du pumping permet de garder l’équilibre en position de vol. Et une fois que le pratiquant arrive à maîtriser l’équilibre sur sa planche, il peut faire un tack en wing foilpour effectuer un virement de bord et gagner de la vitesse.

Catégories : Sport

Anouk

Bonjour à tous et bienvenue sur mon blog ! Je m'appelle Anouk et suis une passionnée de kayak et de canoë (à mes heures perdues). J'échangerai avec vous avec grand plaisir ! Parmi mes articles vous retrouverez différents sujets. Aussi bien de l'actualité que des conseils ou encores mes endroits favoris pour faire du kayak.