Vous pouvez choisir parmi une gamme de kayaks gonflables, en fonction de ce qui vous convient le mieux et de votre entreprise, le cas échéant.

Quel type de kayak gonflable choisir ?

Radeau d’emballage

Il s’agit notamment des kayaks gonflables de moins de 10 livres/4,5 kg, très appréciés pour accéder aux régions éloignées, et qui sont d’une grande portabilité.

Fish-tailing

Ce style de kayak gonflable tire son nom du mouvement du nez du kayak, provoqué par la direction dans laquelle va la dernière pagaie, et aussi en fonction de la longueur ou de la légèreté du kayak. Si vous aimez la pêche sportive, c’est votre kayak !

Un kayak de style ouvert

Ce type de kayak est très différent des autres styles de kayak, avec une combinaison de pagaie traditionnelle à double face et des parois plus hautes que le kayak à siège, mais plus basses que le kayak de type canoë.

Kayaks à haute pression

Ces kayaks ont une capacité de 6 PSI, avec une construction à point de chute qui utilise des tonnes de fils minuscules pour relier les segments supérieur et inférieur, et établir une connexion plus solide pour résister à des pressions plus élevées. Toutefois, ces modèles de kayaks sont coûteux.

Kayaks à basse pression

Il s’agit notamment de kayaks équipés de vessies de sol en PVC et de poutres en I. Ils ne sont pas aussi chers que les kayaks à haute pression et ont généralement une capacité maximale de 2 PSI. Ce kayak est idéal pour les randonnées car il est plus léger.

Il existe d’autres types de kayaks gonflables, notamment les kayaks de type canoë, les kayaks à fond plat, les kayaks à fond plat, les kayaks à auto-videur et les kayaks à nageoire de pistage.

Comment choisir un kayak gonflable : caractéristiques à prendre en considération

Vous vous êtes uniquement intéressé au modèle ou à la sophistication des kayaks gonflables ou vous avez prévu une journée sur la rivière avec votre meilleur ami qui prévoit d’emmener son chien ?

L’objectif que vous avez en tête est un facteur crucial dans le choix d’un kayak gonflable.

Partir en solo ou en tandem

si vous avez l’intention de pagayer seul, alors le kayak simple est fait pour vous. Si vous voulez de la compagnie, les kayaks à sièges multiples ou à cockpit ouvert sont un excellent choix.

Pagayeurs légers ou lourds

Choisissez un kayak suffisamment solide pour supporter votre poids en tant que pagayeur.

Votre kayak fait-il aussi de la place pour vos jambes plutôt longues ? Est-il assez large pour votre taille et votre équipement ?

Chambres à air du kayak gonflable

Une caractéristique indispensable d’un kayak gonflable est sa chambre à air, qui est généralement multiple.

Pourquoi en est-il ainsi ? Les chambres à air multiples servent de secours aux autres chambres à air, et vous êtes assuré de la sécurité contre un « pop » ou un dégonflement soudain.

Plus il y a de chambres, moins les dommages causés par un trou dans le matériau sont significatifs. En même temps, il faut généralement un peu plus de temps pour pomper l’air.

Repose-pieds du kayak

Ce sont également des parties gonflables du kayak gonflable, qui aident à amortir les pieds, un peu comme le fait un siège. Si vous tenez à votre confort, les repose-pieds doivent donc figurer sur votre liste de contrôle.

Les trous d’évacuation

Les trous d’évacuation auto-videurs sont une caractéristique habituelle des kayaks gonflables, car ils sont très utiles lorsque les marées sont hautes et permettent au kayak de rester léger.

Les valves

Ce sont des pièces essentielles pour gonfler et dégonfler un kayak. Elles sont très importantes pour la portabilité et l’utilisation. À la recherche des meilleures valves, optez pour les valves de Boston. Elles sont dotées d’une valve unidirectionnelle qui maintient l’air à l’intérieur et d’un bouchon supérieur qui couvre le trou de remplissage.

Les matériaux de construction

En parlant de matériau, on sait que les kayaks gonflables étaient fabriqués en PVC et en Hypalon, jusqu’à l’utilisation plus récente du Nitrylon. Cela s’explique par leur résistance et leur durabilité extrêmement robustes.

Y a-t-il d’autres facteurs dont vous devez tenir compte ? Oui ! Il peut s’agir des conditions météorologiques ou de l’état de l’eau, de la quantité d’équipement que vous transportez, etc.

Catégories : Conseils

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *