L’opération Frankton était une mission de commandos de la Marine britannique menée pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle visait à saboter les navires allemands dans le port de Bordeaux en utilisant des kayaks pneumatiques pour se rendre discrètement jusqu’à leurs cibles. L’opération, qui s’est déroulée en décembre 1942, a été un succès limité, mais elle a été saluée pour son audace et son ingéniosité.

En effet, il y a maintenant 80 ans que cette opération a eu lieu et plus précisément le 7 décembre. Ce jour là, ce sont 10 kayakistes britanniques qui ont remonté l’estuaire de la Gironde jusqu’au port de Bordeaux. Cet équipage avait pour mission de poser des dynamites sur les navires allemands.

Mais, comme évoqué précédemment la mission n’a pas été un franc succès puisque, seuls 2 kayakistes ont pu rentrer chez eux.

Les sportifs du SAM Mérignac rendent hommages aux kayakistes britanniques

Ces derniers jours, et plus précisément du 7 décembre au 11 décembre 2022, les kayakistes du SEM Mérignac ont rendu hommage au fameux équipage britannique de 1942.

Les conditions de 2022, sont, certes, plus simples mais il aura fallut 4 jours aux kayakistes pour rejoindre le port de Bordeaux.

Ce sont plus exactement 120km à la rame qu’on pagayé les 10 kayakistes. Dans ce groupe, nous retrouvions, des hommes comme des femmes et leur périple s’est découpé en 4 étapes.

C’est à bord de 5 kayaks biplaces que cette étape de la seconde guerre mondiale a été revisitée.

Un hommage en quatre étapes pour quatre jours

Au delà de la performance elle-même, il est important de souligner que pour réaliser cela, l’équipage s’est entrainé pas moins de trois mois et demi.

La première étape et sûrement la plus importante aura été l’entrée dans l’estuaire de la Gironde. Cette étape s’est, ensuite, suivie du passage de la point de Grave. D’autant plus que ce début de périple s’est accompagné d’un vent de face.

Chaque jour a eu droit à son étape et à ses moments plus compliqués mais c’est le 11 décembre après-midi que l’équipage a fini par rejoindre le port de Bordeaux.

« on étaient fiers d’avoir pu le faire », réaliser ce « challenge de faire le même parcours et les mêmes bivouacs », ce sont les mots de l’un des kayakistes du groupe. Bien évidemment les conditions n’étaient pas exactement les mêmes que pendant la Seconde Guerre Mondiale mais le commando de 2022 peut être fier de lui.

La page dédiée à l’événement : https://www.facebook.com/events/3512020165698382/

Catégories : Canoe-Kayak

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *