Adrien Clemenceau, lauréat du prix du livre d’aventure, a effectué un long voyage en Russie d’août à novembre 2019 afin de descendre en kayak la Volga de sa source à la mer Caspienne alors que les différentes crises dans le monde étaient encore à l’écart. Pour ce périple, il s’est inspiré de la nouvelle d’Alexandre Dumas, Voyage en Russie. Il finit par naviguer sur l’ensemble du fleuve national russe après 82 jours et 3 550 kilomètres. « Même si je pratique le kayak depuis mon enfance sur la Maine et la Loire, je n’avais jamais parcouru des milliers de kilomètres d’une traite, avoue-t-il. Pour mon premier grand voyage fluvial, la Russie s’est imposée d’elle-même, aussi parce que j’étudie sa langue. Quant à l’idée de suivre la Volga, elle me paraissait le meilleur moyen de sortir des sentiers battus. Depuis le passage d’Alexandre Dumas en 1858, en bateau à vapeur, la Russie s’est métamorphosée. Mais la Volga reste cette gigantesque et magistrale artère qui contiendrait tous les secrets de la terre et de l’âme russe. », avoue-t-il.

La coordinatrice des activités du club d’aventure, Françoise, a récemment réuni le jury, qui a largement préféré ce livre aux cinq autres finalistes car « il est à la fois facile à lire et bien écrit. Il relate une aventure originale enrichie de nombreux apports culturels ».

Adrien Clemenceau sera disponible pour une rencontre avec son livre, Dans les bras de la Volga, une aventure russe, qui a été publié par Transboréal, lorsqu’il recevra son prix au prochain Festival de l’aventure, du 11 au 19 janvier 2023.

 

 

Catégories : Canoe-Kayak

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *